Mouvement d’opposition à la politique sanitaire: le renseignement alerte sur un risque de radicalisation

Dans une note émise ce lundi, le renseignement territorial évoque un mouvement composé de profils variés, sans leader attritré, qui témoigne d’une « exaspération de plus en plus généralisée face à des mesures considérées comme liberticides ».